Tous les articles par

L’artiste Susan Tooke agira à titre de porte-parole des artistes en arts visuels du Canada

L’artiste de Halifax Susan Tooke a été élue porte-parole des artistes en arts visuels du Canada lors de l’assemblée annuelle de CARFAC, tenue cette année à Saskatoon. Elle succède à l’artiste de Saskatoon Grant McConnell, qui était président de CARFAC depuis 2011.

« Il est plus que jamais essentiel que les artistes se serrent les coudes et luttent ensemble pour le droit de gagner un salaire décent », a déclaré Susan Tooke.

Parmi les nouveaux visages au conseil exécutif, les artistes Sanjeev Sivarulrasa, d’Ottawa, à titre de trésorier, et Serge V. Richard, du Nouveau-Brunswick, en tant que représentant des Maritimes. L’artiste Ingrid Percy, de Corner Brook (Terre-Neuve) assume les fonctions de vice-présidente, et l’artiste Paddy Lamb complète le conseil à titre de secrétaire.

À propos de Susan Tooke

L’artiste néo-écossaise Susan Tooke œuvre dans la peinture, les arts médiatiques et l’illustration de livres. Elle a effectué sa formation artistique à la Virginia Commonwealth University et son programme de maîtrise au programme des Media Studies de la New School de New York.

Sélectionnée pour une bourse d’études en arts médiatiques par le Centre for Art Tapes (2014-2015), elle travaille actuellement avec le son, la vidéo et des capteurs à la création d’environnements virtuels qui évoquent les espaces sauvages menacés.

Susan a obtenu à quatre reprises le Prix Lillian Shepherd pour l’excellence en illustration pour sa contribution à la littérature pour enfants.

En tant que bénévole, elle a occupé le poste de présidente de CARFAC Maritimes et elle est actuellement membre du conseil du Musée des beaux-arts de Nouvelle-Écosse, ainsi que du Creative Nova Scotia Leadership Council, un organisme consultatif qui conseille le gouvernement de Nouvelle-Écosse en matière de politiques dans le domaine des arts.

CARFAC est guidé par un conseil composé de représentants régionaux et de plusieurs conseiller. Le don de temps qu’offrent ces artistes durant leur mandat constitue une contribution substantielle à CARFAC en tant qu’organisation nationale.

Les artistes approuvent massivement la première entente-cadre conclue au Canada avec le Musée des beaux-arts

Partout au Canada, les artistes en arts visuels ont voté en nombre record pour ratifier la première entente-cadre signée aujourd’hui à Ottawa par CARFAC et RAAV avec le Musée des beaux-arts du Canada.

Des gains importants ont été obtenus pour les artistes grâce à cette entente, qui définit les redevances minimales obligatoires et les conditions de travail que leur offrira désormais le Musée. Les artistes demeurent libres de négocier au-dessus de ces minima, mais il ne sera en aucun cas possible de leur proposer moins.

L’entente comprend des augmentations substantielles des redevances de droits d’auteurs payées pour les expositions temporaires (notamment, 8 250 $ pour une exposition individuelle, et 16 500 $ si l’artiste représente le Canada à la Biennale de Venise) et la mise en application par le Musée des taux recommandés par CARFAC pour les reproductions d’images, à quelques exceptions près. En outre, les artistes seront rémunérés pour tous services professionnels rendus au Musée, y compris la préparation et l’installation d’une exposition, ou encore les conférences et les présentations publiques.

« Chers membres, nous désirons vous remercier d’avoir voté et d’avoir manifesté un tel engagement envers l’importance de cette entente », a dit Grant McConnell, président de CARFAC.

« Le résultat de ce vote exprime la confiance que les artistes éprouvent envers le RAAV et CARFAC à titre de représentants pour cette négociation, ainsi que la certitude que nous sommes parvenus à une entente raisonnable et équitable avec le Musée des beaux-arts du Canada », a dit la présidente du RAAV, Manon Pelletier.

L’entente signée sera en vigueur durant trois ans, et prévoit une augmentation annuelle de 1,5 %. Le texte complet de l’entente y compris les contrats et les grilles tarifaires seront affichés sur les sites web de RAAV et du CARFAC : www.raav.org et www.carfac.ca.

Le vote sur cette entente a été clos le 23 février à 17 heures HNE. Les bulletins de vote dûment remplis par les membres de CARFAC ont été transmis pour scrutation au cabinet externe Welch LLP, qui a affirmé, le 24 février, que les membres sont massivement en faveur des conditions de règlement découlant de la négociation entre CARFAC et le Musée des beaux-arts du Canada. Au Québec, le RAAV mené un vote en ligne, dont les résultats ont été recueillis par l’organisme externe Sémato. Le 23 février, Sémato a informé le RAAV que les artistes du Québec ont unanimement approuvé l’entente.

Voici les chiffres concernant ce vote :

  • 1 858 bulletins de vote ont été distribués aux artistes membres avec droit de vote en règle et admissibles.
  • 976 bulletins de vote ont été reçus. Le taux de réponse, de 53 %, dépasse de loin le seuil légal prescrit par nos statuts et règlements.
  • 974 votes d’approbation des modalités du règlement, ce qui représente un taux d’approbation de 99,8 %.
  • 2 votes de rejet des modalités du règlement, ce qui représente un taux de 0,2 %.

Susan Tooke

Susan Tooke is President of the CARFAC national board as well as Past President of CARFAC Maritimes.  She is also a member of the Creative Nova Scotia Leadership Council, an advisory body to the Nova Scotia provincial government on arts policy. Her artistic practice includes painting, illustration and media arts.

Georgette Bourgeois

Georgette Bourgeois a grandi en plein cœur du centre-ville de Moncton (Nouveau-Brunswick), Canada. Son père, Thomas Bourgeois, était photographe professionnel. Sa mère, Anna (Bourque) Bourgeois était artiste peintre et pianiste. Tous deux lui ont transmis leur goût pour l’art; sa mère fut sa première enseignante. La famille habitait dans la demeure de ses grands-parents maternels; ceux-ci l’ont aidée à mieux comprendre et saisir le passé collectif de l’Acadie. Leur implication sociale a beaucoup influencé les thématiques dans l’œuvre de l’artiste.

 Elle a obtenu un Baccalauréat en éducation et un Baccalauréat en éducation élémentaire de l’Université de Moncton avec concentration majeure en arts visuels. De plus, elle a fait des études en beaux-arts à l’Université du Nouveau-Brunswick, à Saint-Jean et à l’Université de Mount Allison, à Sackville (Nouveau-Brunswick). Elle a enseigné les arts visuels et le français dans les écoles de sa province natale.

Georgette Bourgeois a exposé ses œuvres en Louisiane, en France et au Canada. Elle compte à son actif une cinquantaine d’expositions en solo.

En 2007, elle a été la première artiste en résidence au Lieu historique national de Grand-Pré. Elle y a créé la collection de neuf œuvres intitulée L’Esprit de Grand-Pré. Cette série fait partie de la collection de la Société promotion Grand-Pré et fut exposée à l’Université de Louisiane à Lafayette, en Louisiane, aux États Unis dans le cadre du GRAND RÉVEIL ACADIEN 2011.

En 2012, elle a exposé une collection de huit tableaux intitulée Renaissance à l’occasion du 35e anniversaire du Village Historique Acadien à Caraquet (Nouveau-Brunswick), Canada. La série fait maintenant partie de la collection du Village Historique Acadien.

Georgette a obtenu plusieurs bourses du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick. En 2008, elle a été en nomination pour le prix Éloize en arts visuels décerné par l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick.

Charlotte Wilson-Hammond

Désolé, cet article est seulement disponible en anglais. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Charlotte Wilson-Hammond is a visual artist living and working in Nova Scotia for the past forty years. Awarded the Portia White Prize in 2004, Wilson-Hammond was elected to the RCA in 2006.

As a passionate advocate for the arts she currently serves on the Board of the Nova Scotia Talent Trust as well as the Cultural Federations of Nova Scotia, and is the Board of CARFAC Maritimes and is a Life Member of NSCAD University Board.

Wilson-Hammond explores images and associations with the land, earth and sea as well as the human form using mixed media to convey the depth of sensuality and fragility of the world.

Richard Rudnicki

Richard Rudnicki is an artist and an award winning picture book illustrator in Halifax, Nova Scotia. He paints landscapes, contemporary genre painting, and subjects from Canadian history. His media is acrylic, and pen and ink. Richard accepts commissions, and gives private classes and workshops. He speaks about his work at schools and conferences.

Dominique Cruchet

Dominique Cruchet est né à Chinon en France et il partage son temps entre l’Ile-du-Prince-Edouard  et la France. Il est titulaire d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université d’Ottawa et a exposé dans de nombreux pays. Son travail se trouve dans des collections publiques et privées en France et au Canada.

Célébrons la victoire!

Les artistes célèbrent la décision de la Cour suprême du Canada le 14 mai 2014, décision qui rappelle le droit de négocier un barème de tarifs minimums au nom des artistes. (photo Richard Rudnicki)

AGA de CARFAC 2012 à Ottawa!

Conférence nationale pour artistes en arts visuels Les 9 et 10 juin, Hôtel Lord Elgin, Ottawa Congrès national des avocats spécialistes du

domaine des arts Le 8 à 10 juin, Hôtel Lord Elgin, Ottawa

Conférence nationale pour artistes en arts visuels

CARFAC a le plaisir d’inviter les artistes en arts visuels de tout le Canada à participer à notre congrès annuel qui se tiendra à l’hôtel Lord Elgin, à Ottawa.

Cette année, CARFAC a le plaisir de tenir, à Ottawa, deux congrès pancanadiens : l’un destiné aux artiste et l’autre aux avocats spécialistes du domaine des arts – ce dernier constituant une première au Canada. Une partie des évènements seront communs à ces deux catégories de participants, mais des panels de discussion et les discussions en sous-groupes seront tenus séparément.