Barème des tarifs minimums de CARFAC

Barème des tarifs minimums de CARFAC

Les artistes, comme les professionnels des autres domaines, doivent être payés pour leur travail.

Le barème des tarifs minimums de CARFAC est un peu comme un salaire minimum pour artistes. Il fixe les taux minimaux recommandés pour l’utilisation d’œuvres d’art et pour certains services que fournissent les artistes en arts visuels.

Largement reconnus comme la norme nationale, ces taux n’ont valeur que de recommandations. De nombreux Conseils des arts exigent des galeries et musées publics, comme condition de financement, qu’ils paient des honoraires aux artistes. Et les artistes jouissent de certains droits.

Par exemple, saviez-vous que lorsque votre travail est exposé et qu’il n’est pas à vendre, vous êtes censé être payé? Sauf si vous en avez cédé le droit d’auteur, nul ne peut exposer ou copier votre œuvre sans votre permission. Il s’agit d’un atout de négociation – vous pouvez toujours refuser un contrat si ses conditions ne vous conviennent pas.

Barème des tarifs

Il est également important de noter que tous les tarifs constituent des seuils minimaux ; CARFAC encourage les artistes à demander davantage.

Le barème des tarifs lui-même est un document complexe comportant de nombreux tableaux et d’abondantes notes. C’est que le travail que font les artistes ne peut tout simplement pas être confiné à une ou deux cases. Assurez-vous de lire toutes les notes dans la section pertinente, car les tarifs peuvent parfois varier en fonction de certains facteurs.

http://www.carcc.ca/fr/main

Canadian Artists' Representation/Le Front des artistes canadiens