Georgette Bourgeois

Georgette Bourgeois a grandi en plein cœur du centre-ville de Moncton (Nouveau-Brunswick), Canada. Son père, Thomas Bourgeois, était photographe professionnel. Sa mère, Anna (Bourque) Bourgeois était artiste peintre et pianiste. Tous deux lui ont transmis leur goût pour l’art; sa mère fut sa première enseignante. La famille habitait dans la demeure de ses grands-parents maternels; ceux-ci l’ont aidée à mieux comprendre et saisir le passé collectif de l’Acadie. Leur implication sociale a beaucoup influencé les thématiques dans l’œuvre de l’artiste.

 Elle a obtenu un Baccalauréat en éducation et un Baccalauréat en éducation élémentaire de l’Université de Moncton avec concentration majeure en arts visuels. De plus, elle a fait des études en beaux-arts à l’Université du Nouveau-Brunswick, à Saint-Jean et à l’Université de Mount Allison, à Sackville (Nouveau-Brunswick). Elle a enseigné les arts visuels et le français dans les écoles de sa province natale.

Georgette Bourgeois a exposé ses œuvres en Louisiane, en France et au Canada. Elle compte à son actif une cinquantaine d’expositions en solo.

En 2007, elle a été la première artiste en résidence au Lieu historique national de Grand-Pré. Elle y a créé la collection de neuf œuvres intitulée L’Esprit de Grand-Pré. Cette série fait partie de la collection de la Société promotion Grand-Pré et fut exposée à l’Université de Louisiane à Lafayette, en Louisiane, aux États Unis dans le cadre du GRAND RÉVEIL ACADIEN 2011.

En 2012, elle a exposé une collection de huit tableaux intitulée Renaissance à l’occasion du 35e anniversaire du Village Historique Acadien à Caraquet (Nouveau-Brunswick), Canada. La série fait maintenant partie de la collection du Village Historique Acadien.

Georgette a obtenu plusieurs bourses du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick. En 2008, elle a été en nomination pour le prix Éloize en arts visuels décerné par l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick.