Notre histoire

 

« Personne n’est mieux qualifié qu’un artiste pour parler des artistes »

– Jack Chambers, fondateur de CARFAC

1968

Fondation de Canadian Artists’ Representation à London, en Ontario. Un groupe d’artistes, sous l’égide de Jack Chambers, Tony Urquhart et Kim Ondaatje s’organise collectivement pour exiger la reconnaissance du droit d’auteur pour les artistes. Ce groupe débute la production régulière de barèmes de redevances de droits d’auteur minimales.

1971

Des membres du Canadian Artists’ Representation/ le Front des artistes canadiens plaident la cause des artistes à l’échelon fédéral.

1975

Le Canada est le premier pays où l’on paie des frais d’exposition aux artistes, grâce à des pressions exercées par CARFAC. Le Conseil des Arts du Canada se met à exiger que les musées paient des droits – selon les barèmes établis par CARFAC – afin d’être éligibles aux programmes de subvention.

1988

Les efforts de CARFAC aboutissent à l’amendement fédéral de la Loi fédérale sur le droit d’auteur. Cette loi reconnaît les artistes en tant que principaux producteurs de culture et confère à ces derniers le droit de percevoir des frais d’exposition, entre autres.

1999

Le tribunal canadien des relations professionnelles artistes-producteurs certifie CARFAC, dans le cadre de la Loi sur le statut de l’artiste, comme le représentant officiel des artistes en arts visuels et médiatiques lors des négociations collectives menées à l’échelon fédéral.

2000

Le RAAV (Regroupement des artistes en arts visuels du Québec) et CARFAC signent un protocole d’entente préparant l’adhésion du RAAV à CARFAC.

2003

CARFAC étend ses services aux Territoires du Nord-Ouest : des bureaux sont ouverts en 2005 au Nunavut, et en 2006 dans le Yukon.

2007

Une entente a été conclue entre CARFAC, le RAAV, l’ODMAC et l’AMC afin d’établir un barème de tarifs équitable pour les artistes. Les quatre organismes ont convenu de former un comité paritaire en vue de l’atteinte des objectifs communs.

2014-5-14

La Cour suprême se prononce à l’unanimité en faveur des artistes dans la bataille pour un tarif minimum des artistes au Musée des Beaux-Arts du Canada.

2014-11-24

Le Musée des Beaux-Arts du Canada et Le Front des artistes canadiens (CARFAC) et le Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) sont heureux d’annoncer qu’ils ont obtenu une entente de principe historique sur les termes et conditions des expositions et de la reproduction d’œuvres d’art, de même que la mise à disposition de services professionnels par des artistes canadiens vivants au Musée des Beaux-Arts du Canada, en vertu de la loi fédérale sur le statut des artistes.

Canadian Artists' Representation/Le Front des artistes canadiens